L’Equipex Flux a permis l'acquisition d'équipements originaux destinés a compléter la centrale technologique "Fibertech" située en Région Nord Pas de Calais. Ces nouveaux équipements permettent de réaliser des processus de fabrication de fibres uniques europe. Fibertech  est ouverte à la Communauté Académique et Industrielle. Elle s'appuie d'une part sur un laboratoire Commun de Recherche avec Draka France, premier producteur de câbles dans le monde et d'autre part sur un Laboratoire de Recherche Conventionné avec Le CEA CESTA.

L’objectif principal des recherches utilisant les équipements de l'EQUIPEX FLUX, est de révolutionner le monde des communications en rendant possible l’existence de super-autoroutes : la réalisation de systèmes Petabits (un million de Gigabits/s).
Plusieurs ruptures technologiques sont proposées notamment : le multiplexage spatial et l’optoelectronique dans la fibre. A cette fin, il est clair que sont à inventer de nouvelles fibres (légèrement multimodes, fibres à grande aire effective, fibres multi-cœurs monomodes ou multimodes, fibres à silicium) de nouveaux composants (coupleurs et multiplexeurs), de nouveaux amplificateurs optiques (modaux, multicœurs ; nouveaux matériaux possédant des bandes spectrales plus larges, de nouveaux compensateurs de dispersion, de l’électronique intégrée dans la fibre.

image amplificateur

 

IMG 7165 IRCICA-2014

 

Le secteur des télécommunications a véritablement dopé le rythme des innovations et développements depuis de nombreuses années ayant des retombées dans beaucoup d’autres domaines : capteurs, médical, défense, sources optiques, détecteurs, lasers à fibres... Comme cela a été le cas dans les années passées, cette rupture technologique en télécommunication va avoir des retombées pluridisciplinaires, ce projet propose d’explorer plusieurs ouvertures pluridisciplinaires portant notamment sur les sources à fibres de hautes
puissances optiques, les fibres médicales, les filtres spectraux (applications Raman), la photonique terahertz....

 

IMG 7288 IRCICA-2014


Ce projet se propose d’acquérir et d’utiliser des équipements originaux pour sa plateforme Fibertech pour

- la recherche en développant des méthodes de dopages de silice, de fibrage et de caractérisation dans le but de progresser sur les points suivants : homogénéité du dopage, localisation du dopage, fort dopage, verres hybrides (métal-silice, semiconducteur –silice), introduction du nanomonde dans le cœur des fibres, propagation légèrement multimodale ou multicoeurs (amplification, couplage, mux/demux….)

- les applications : les nouvelles fibres obtenues seront alors des outils précieux pour proposer des approches en rupture avec l’existant dans les différents domaines 

- le transfert : ces recherches sont faites en collaboration étroite avec des industriels notamment le premier producteur mondial de fibre avec lequel cette collaboration repose sur un laboratoire commun

- l’impact sociétal : les trois points abordés représentent un marché en croissance et porteurs d’emplois.